Australie : Un drone pas si civique

channels4_bannerDans la revue de presse de cette semaine, nous pouvons voir des images impressionnantes des incendies à LightGow en Australie.
Ces vidéos signées cividrones sont mises en scène avec une musique d’ambiance et veulent mettre en valeur l’utilité du drone. En effet, Cividrones milite pour une utilisation du drone pour des objectifs pacifiques et présente ses réalisations sur une chaine Youtube.

Sauf que cette vidéo n’apporte rien aux pompiers qui combattent le feu, et le drone peut mettre en danger les forces sur place au sol ou en vol. Les pompiers de Melbourne n’apprécient pas du tout la vidéo de leur scène d’opération et rappellent les réglementations et les conditions de sécurité élémentaires à respecter.

« Les personnes exploitant  des drones non autorisés pour filmer les feux de brousse ont été avertis qu’ils mettent en danger les forces luttant contre l’incendie.
Les vidéos des incendies circulant sur internet sont en violation du Règlement sur la sécurité de l’aviation civile.
Piloter un drone dans le même espace aérien que des hélicoptères et des avions de lutte contre les incendies crée un risque réel de collision en vol.
Le directeur de la sécurité aérienne, John McCormick, de la CASA dit que l’utilisation non autorisée d’un aéronef piloté à distance lors d’un feu de brousse est irresponsable. « Les gens qui ont un drone doivent voler selon les règlements de l’aviation civile et ils doivent utiliser leur bon sens », a déclaré M. McCormick. « Faire voler une drone à proximité des avions de lutte contre l’incendie, des pompiers et de leurs véhicules est dangereux et n’est pas autorisé »
Les médias sont priés de ne pas utiliser les vidéos ou les photographies prises à partir de l’exploitation des drones non approuvés, car cela peut favoriser des activités dangereuses. (…) » (C’est pour cela que je n’intègre pas la vidéo incriminée dans cet article -ndlr)

Opérer/piloter un drone implique des responsabilités et l’attrait de faire une ‘belle’ vidéo – pour faire un message ou non – ne doit pas enfreindre les lois ou faire prendre des risques inconsidérés. On retrouve la même démarche dans Cividrones et dans la Team BlackSheep : pour faire avancer la cause du drone, il faut montrer ce qu’il peut faire par tous les moyens.

Sauf que dans le cas présent, les pompiers de Melbourne ont déjà une solution drone, et les images qu’ils produisent en interne sont utiles pour combattre le feu et sont prises dans des conditions de vols maitrisées et en accord avec les autres moyens volants sur zone.

Même si les images de cividrones ont été reprises à travers le monde (Le Monde et Ouest France en France), elles démontrent que le drone est aussi un danger quand il est utilisé de manière irresponsable. Il aurait fallu – pour être utile – que cividrones soit autorisé à faire une mission de reportage sur les incendies avec l’accord des pompiers sur place.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *