Cassidian : le Sagitta en phase d’intégration

« Sagitta », le programme de recherche de Cassidian visant au développement des technologies des futurs systèmes aériens sans équipage entre dans une nouvelle phase décisive. Après le développement et le test des éléments de base, l’intégration de l’avion est en train de se faire au Military Air Systems Center de Cassidian Manching, près de Munich.
Le projet Cassidian est fruit d’une collaboration dans la recherche fondamentale dans les futurs systèmes aériens sans pilote entre les universités et les instituts de recherche. Il comprend aussi la construction d’un démonstrateur de vol dont le but est de vérifier la validité et la faisabilité des résultats de recherche théorique. L’intégration est prévue pour être finalisée fin de l’année prochaine et les premiers vols du démonstrateur Sagitta sont prévues pour 2015.
« Sagitta est un parfait exemple d’une coopération réussie entre l’industrie, les instituts de recherche et les universités dans le domaine de la haute technologie et de la recherche orientée vers l’avenir », dit- Aimo Buelte, directeur de la recherche et de la technologie chez Cassidian. « Notre objectif avec Sagitta est d’amener notre connaissance des systèmes aériens sans pilote à l’étape suivante, car les avions sans pilotes sont l’avenir de l’aviation. »
La configuration de référence pour le travail de recherche est une aile volante d’une envergure de 12 mètres. Le démonstrateur sera initialement construit sur ​​une échelle de 1:4. Les premiers essais en soufflerie ont déjà été réalisés avec succès. Après 2 ans de travaux de conception intense, les premières parties de la structure en fibre de carbone extrêmement léger sont actuellement en production, et une plate-forme d’intégration de système dédié a été mise en place pour commencer l’assemblage des composants avioniques individuels.
L’Open Innovation Programme Sagitta se compose d’un total de sept domaines de recherche : conception préliminaire de l’avion, aérodynamique, systèmes de commande de vol, les communications et le traitement des données, le contrôle de vol basé sur la vision et le ravitaillement air-air, des matériaux et de la structure, autonomie de vol et de contrôle de la mission, de simulation et d’intégration de systèmes .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *