Drone et cartographie haute résolution d’un chemin de fer

Australie : La société DroneMetrex a annoncé qu’elle a réalisé avec succès un projet de cartographie de chemin de fer de haute précision en Australie. Cette société a développé le TopoDrone-100 qui  a volé et cartographié de façon fiable et avec une grande précision 0,5 km sur chacun des quatre côtés d’une intersection d’une voie ferrée et d’une route bitumée. La précision annoncée est de 1 cm en horizontal et de 2,5 cm en altitude.

topodrone100

DroneMetrex a réussi à obtenir d’excellents résultats en raison du fait que son TopoDrone-100 est un véritable système de cartographie photogrammétrique qui traite les erreurs géométriques (pente d’inclinaison, de lacet, le mouvement vers l’avant et latéral, flou) dès le début et élimine ces erreurs d’information dès la capture des données.

Le projet de cartographie visait, en premier lieu, à la création 3D «monde réel» pour l’analyse des angles morts à l’approche d’une intersection de la perspective d’un conducteur de train, et de la perspective d’un conducteur de véhicule. Deuxièmement, la cartographie de haute précision a été réalisée pour les futurs travaux de génie civil concernant la réparation ainsi que la modernisation de la voie ferrée existante.

Traditionnellement, de tels projets supposent  de grands avions équipés d’instruments de photographie aérienne ou de Lidar. Ce n’était pas économiquement justifié dans ce cas particulier car la zone du projet était assez petite. Dans le même temps, les méthodes classiques de topographies étaient inapplicables car cela signifiait la fermeture temporaire de la voie ferrée afin de respecter toutes les normes de santé et de sécurité.

L’ensemble de l’opération d’acquisition des données n’a duré que 2 heures. Les lancements et atterrissages on été effectués sur un terrain à proximité, donc il n’y a pas eu d’interférence avec le transport ferroviaire, et aucune perturbation pour le trafic routier. En fait, personne ne savait que DroneMetrex était là. Cela montre que la cartographie aérienne est rapide, économique et ne perturbe pas les autres activités.

La photographie aérienne a été réalisée avec 70% de recouvrement dans un sens et 40% de recouvrement en latéral. Basé sur les données capturées, les photogrammètres DroneMetrex ont créé un nuage de points 3D très dense, des orthophotos et une MNT. Mirahmad Chabok, directeur du développement, a déclaré que la photogrammétrie ainsi faite permet de produire une densité de nuage de points jusqu’à 1600 points par mètre carré, soit 1 point par pixel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *