La conversion des constructeurs de drones militaires vers le civil continue

logo_aerodronesLu dans Les échos du 12/09/13.

Concevant depuis dix ans des programmes et solutions de contrôle pour des drones à vocation militaire, Aérodrones se lance également dans les applications civiles comme la sauvegarde des forêts, la veille des oléoducs ou la surveillance de la mer. Installée depuis 2006 sur la technopole de Bidart (côte basque), la société imagine comment maîtriser et exploiter des drones aériens. Dès 2002, l’entreprise s’engage dans des projets industriels et de recherche-développement. Si elle ne fabrique pas elle-même d’engins volants, elle se penche sur les drones (engins sans pilote) ou les avions et hélicoptères de surveillance pour leur apporter des solutions de contrôle et d’exploitation des données aériennes.
La vingtaine d’ingénieurs d’Aérodrones pensent et fournissent aux opérateurs les outils pour commander à distance les appareils, établir leur plan de vol ou traiter les images et paramètres. Aérodrones travaille avec le ministère de la Défense français, les grands groupes aéronautiques comme Thales et des PME de hautes technologies. La société travaille sur le projet « Troisième oeil du marin », dont le but est de permettre des missions de surveillance maritime tournées vers la recherche de pollutions, de déchets dérivants ou de personnes tombées à l’eau.
Croissance à deux chiffres
D’autres débouchés s’annoncent pour ses logiciels de traitement vidéo qui offrent une réalité augmentée. Le groupe pétrolier Total y pense pour la surveillance de ses pipelines et installations, des pistes s’ouvrent aussi à l’exportation.
Ainsi, la jeune entreprise devrait-elle poursuivre sa croissance à deux chiffres et atteindre en 2013 entre 1,5 et 2 millions d’euros de ventes. Son président, Hubert Forgeot, ingénieur en électronique et en informatique a collaboré pendant quatre ans avec la Direction générale de l’armement.
Pierre Etcheleku, Les Echos
Effectif : 20 salariés
Chiffre d’affaires : 1,5 million
Activité : ingénierie

Notons que Aérodrones publie à ce jour 3 offres d’emploi sur son site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *