La Team Blacksheep : courageux rebelles ou dangereux hors-la-loi ?

team blacksheepLa Team Blacksheep (l’équipe Mouton Noir) est un groupe de pilotes de drones qui repousse inexorablement les limites de la vidéo aérienne. Cette ‘équipe’ a été fondée en 2009 à Zurich par un passionné de drone suisse Raphael Pirker – connu sous le surnom de « Trappy ». Il sera à la conférence DARC à New York (USA) en octobre 2013 avec son avocat Brendan Schulman.

« Une partie de ce que nous faisons est juste d’attiser la controverse – juste pour montrer ce qu’on peut faire avec ces drones. » – Raphael Pirker, Team Blacksheep

La Team Blacksheep est surtout connue pour sa chaine YouTube, qui propose une impressionnante collection de vidéos aériennes, toutes prises avec des drones en FPV. Les vidéos sont en HD, et la qualité de pilotage des drones est impressionnante mais ce n’est pas pour cela qu’ils sont célèbres. En effet, ils se spécialisent dans les vols-guérilla au-dessus de zones densément peuplées ou tout autres vols illégaux. Par exemple : leur vidéo à New York a été vue presque 2 millions de fois (août 2013).


Tout le monde n’est pas ravi de cette approche anarchique. Plus tôt cette année, la Federal Aviation Administration (- FAA – l’équivalent de la DGAC aux USA) a infligé une amende de 10.000 dollars à Pirker pour « conduite imprudente ou irresponsable d’un aeronef. » C’est la première fois qu’un opérateur de drone recevait cette peine.
Comme leur nom l’indique, la Team BlackSheep est habituée à être hors des sentiers battus. L’équipe a été expulsée de plusieurs aéroclubs, et les membres ont été arrêtés et placés en détention pour interrogatoire dans plusieurs pays. Malgré la foi de Pirker dans les applications commerciales des drones,  les autres entrepreneurs du métier du drone n’aiment pas être associés à ces ‘pitreries’.
La FAA n’a toujours pas publié ses lignes directrices pour le fonctionnement des drones à usage commercial, et laisse actuellement toute l’industrie dans une zone de flou juridique. Les industriels et investisseurs du drone ont été avertis que s’il y avait un accident, l’industrie du drone pourrait être stoppée pendant cinq ou dix ans – même si les Etats-Unis sont déjà en retard.
La polémique est là : Est ce que la Team BlackSheep fait avancer l’industrie ‘en vendant du rêve’ à de nombreux acheteurs ignorant les dangers de cette activité ou fait-elle prendre trop de risques à une industrie qui se cherche ?
source Lea Rosen

1 comment for “La Team Blacksheep : courageux rebelles ou dangereux hors-la-loi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *