RHEA : un système de robots collaboratifs pour l’agriculture de précision

rheaAu cours des deux dernières décennies, l’apparition de nouvelles technologies (GPS, systèmes d’information géographique, capteurs, automatisation du matériel, imagerie haute résolution…) a rendu possible une gestion plus fine des terrains agricoles. C’est ainsi qu’a émergé le concept d’Agriculture de Précision, stratégie de gestion basée sur les technologies de l’information et favorisant les prises de décision par la collecte et le traitement de données multi-sources. Par ailleurs, le 6ème programme d’action environnementale de l’Union Européenne souligne la nécessité d’inciter les exploitants à changer leur mode d’utilisation des produits phytosanitaires.

Dans ce contexte, le projet RHEA a pour objet la conception, le développement et le test d’une nouvelle génération de systèmes automatiques et robotiques destinés au traitement chimique ou physique (mécanique ou thermique) des adventices, pour l’agriculture comme pour la forêt. Une large variété de produits européens est concernée, qui comprend les cultures en rangs larges (tomates de plein champ, maïs, fraises, tournesol, coton), en rangs étroits (blé et orge d’hiver) ou arboricoles (noix, amandes, olives), voire les forêts ouvertes à vocations multiples.

L’objectif du projet est de réduire l’usage des intrants chimiques agricoles d’environ 75%, d’améliorer la qualité des produits et la santé et la sécurité de l’homme et de réduire les coûts de production, par la mise en place d’une gestion durable des cultures. Celle-ci s’appuiera sur une flotte de petits robots hétérogènes (terrestres et aériens) équipés de capteurs et d’effecteurs évolués, et d’algorithmes améliorés de prise de décision. RHEA peut être considéré comme un système robotique coopératif ; il s’inscrit de ce fait dans un domaine émergent de recherche-technologie dont les applications sont nombreuses, comme l’a souligné le réseau d’excellence 6ème PCRD EURON (Groupe d’Intérêt sur la Robotique Coopérative).

RHEA constitue une opportunité unique de collaboration d’équipes de recherche nombreuses et multidisciplinaires, avec les financements appropriés pour accomplir un véritable pas en avant vers l’application massive des techniques d’agriculture de précision.

Ce consortium rassemble des chercheurs expérimentés de nombreuses disciplines, susceptibles d’accroître individuellement la connaissance scientifique dans leur domaine, mais un grand projet collaboratif se doit de combiner les efforts individuels en un tout. Avec le succès du projet RHEA devraient émerger de nouvelles modalités d’application des systèmes automatisés à la production agricole et forestière, avec un impact majeur pour l’économie et l’environnement mais aussi pour le maintien durable des zones rurales par la création de nouveaux emplois technologiques.

source

RHEA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *