Le drone est-il écolo ?

Dans l’article ‘Un drone pour sauver les petits faons‘, la mission du drone semble être purement écologique afin d’aider à la préservation des espèces et surtout celles les plus vulnérables.

C’est une erreur d’interprétation de la part du journaliste. La vraie mission est économique et il s’agit de préserver le fourrage du botulisme. Le commanditaire qui a étudié des solutions par hélicoptère et par drone cherche à minimiser ses coûts pour le problème initial. Et le problème initial n’est pas de sauver les faons. Dans ce cas, le drone n’est pas écolo…

Le drone est plus écologique que l’hélicoptère. Il n’y aucun doute, mais le drone ne fait que la mission qui lui est assignée. Dans ce cas, c’est sauver une récolte qui a une valeur économique (et écologique). Le titre de l’article aurait dû être : ‘un drone pour sauver la récolte’.

Si la mission est de conserver la biodiversité avec les rhinocéros, le drone se révèle être l’outil idéal.

One thought on “Le drone est-il écolo ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *